Est-ce que la sophrologie est remboursée par la Sécurité Sociale ?

Accès rapide
Est-ce que la sophrologie est remboursée par la Sécurité Sociale ?

La sophrologie fait partie des médecines douces, au même titre que l’ostéopathie, l’homéopathie, l’hypnose, la naturopathie ou encore l’acupuncture. N’étant pas considérées comme des spécialités médicales par le Conseil de l’Ordre des médecins, celles-ci sont classifiées en « médecine non conventionnelle », et ne sont donc pas remboursées par la Sécurité sociale.

Toutefois, le recours à cette médecine alternative peut, dans certains cas, bénéficier d’une prise en charge totale ou partielle par l’Assurance Maladie.

Vous souhaitez consulter un sophrologue pour vous aider à mieux gérer votre stress et vous conseiller sur la pratique d’exercices de relaxation à la maison ? Vous voulez connaître les possibilités de remboursement de vos séances ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les droits auxquels vous pouvez prétendre, notamment grâce à votre mutuelle santé, en plus de quelques conseils pour réduire vos dépenses.

Combien coûte une séance de sophrologie ?

Avant de nous intéresser à son remboursement, précisons tout d’abord le tarif d’une séance de sophrologie, car une séance individuelle peut coûter cher. En effet, selon le sophrologue, son prix peut varier entre 40 et 80 euros. Toutefois, une séance collective ne coûte en moyenne que 20 euros.

Dans quels cas la sophrologie est-elle remboursée par la Sécurité sociale ?

La sophrologie, comme toute autre médecine douce, peut être en partie prise en charge par la Sécurité sociale lorsqu’elle est pratiquée pour un praticien conventionné. Il est aujourd’hui courant qu’un médecin traitant possède une qualification complémentaire, comme l’ostéopathie ou la sophrologie.

En effet, aucune formation médicale n’est demandée pour la pratique d’une médecine douce, à l’image de la sophrologie, et seule une formation diplômante est nécessaire. Un médecin généraliste peut ainsi avoir plusieurs spécialités, et vous faire payer le prix d’une consultation de médecine générale classique. Ainsi, vous payez moins cher d’une part et vous bénéficiez d’un remboursement intégral de votre séance par la Sécurité sociale.

Le remboursement de la sophrologie par la mutuelle santé

La sophrologie n’est normalement pas remboursée par l’Assurance Maladie, mais vous pouvez bénéficier d’un remboursement par votre complémentaire santé. Pour cela, plusieurs conditions sont à respecter :

  • La prestation de sophrologie (ou médecine douce) doit être incluse dans votre contrat de mutuelle santé, soit sous forme de forfait, soit à la séance.
  • Le sophrologue doit avoir suivi une formation et détenir son brevet de sophrologie.
  • Les séances doivent avoir lieu dans un cabinet et non en ligne (sur internet).
  • Le sophrologue doit établir une facture détaillée, que vous devez transmettre à votre mutuelle pour le remboursement de vos frais.

Les frais pris en charge sont variables selon les mutuelles. En moyenne, elles peuvent rembourser entre 25 et 40 euros par séance, avec un maximum de 4 à 5 séances par an. Certaines mutuelles proposent un forfait « médecine douce » avec un plafond de remboursement limité à 200 ou 300 euros par an (toutes médecines douces confondues), ou à une prise en charge à 100 % de vos séances, dans la limite de 4 à 5 séances maximum sur l’année.

Nous vous conseillons de vous renseigner directement auprès de votre complémentaire, afin de connaître le détail de la prise en charge pour la sophrologie. En effet, certaines mutuelles garantissent uniquement le remboursement des séances individuelles, alors que d’autres acceptent également les séances collectives.

Consultez nos guides sur la sophrologie