La sophrologie est de plus en plus conseillée par les professionnels de la santé, alors que cette discipline est encore peu connue. Créée par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo, la sophrologie caycedienne est un ensemble de techniques inspirées du yoga, de la méditation et de l’hypnose, basées sur la pratique de relaxation active et de la respiration consciente. Elle vise ainsi à réduire les tensions musculaires du corps, mais aussi à apaiser l’esprit. Elle contribue aussi au renforcement de la connaissance de soi, et permet de solidifier le mental, pour affronter les défis et les épreuves de la vie quotidienne.

La sophrologie est cependant souvent confondue avec la relaxation. Certes, elle entraîne un sentiment de détente similaire, mais la sophrologie va encore plus loin. Voyons ensemble quelle est la différence entre la sophrologie et la relaxation.

Relaxation et sophrologie : des finalités différentes

La sophrologie caycedienne va au-delà de la simple recherche de détente et de relaxation, car elle incite à l’action, au changement et au développement de pensées positives.

Gestion des émotions et pensées négatives

La relaxation permet de détendre ses muscles et de se vider la tête à l’aide d’exercices de respiration, alors que la sophrologie incite à les gérer et à relativiser leur impact négatif sur le moral.

Développement de soi

L’objectif de la sophrologie est de porter un regard différent sur la vie ou sur une situation particulière, tout en gérant ses émotions négatives et en incitant la personne à agir autrement. Elle la prépare ainsi à l’action, tout en réduisant son stress. Pour cela, la sophrologie incite l’individu à découvrir ses valeurs, sa force et son mode de fonctionnement, unique clef d’un profond travail de changement. Si la sophrologie participe au développement personnel, elle permet aussi d’améliorer la concentration, la mémorisation, l’intuition, le discernement et la performance.

La relaxation et la sophrologie : des techniques différentes

La détente et le calme sont les principaux objectifs de la relaxation, alors que pour la sophrologie, ils sont au contraire le moyen d’action.

Des positions différentes

La relaxation est une méthode passive qui privilégie la position couchée, alors que la sophrologie favorise l’action en variant les mouvements corporels et les positions au cours de la séance. Ainsi, la personne est généralement assise ou debout. La sophrologie étant basée sur la perception des sensations du corps, il est particulièrement important que le pratiquant ne soit pas allongé.

Des exercices différents

La relaxation est une technique basée essentiellement sur la respiration, et la capacité à faire le vide dans sa tête, en se focalisant sur son rythme respiratoire. La sophrologie s’appuie quant à elle sur trois techniques clefs :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *