Sophrologie et téléconsultation, est-ce compatible ?

Accès rapide
Sophrologie et téléconsultation, est-ce compatible ?

Une séance de sophrologie se déroule entre un sophrologue et son patient. Le premier rendez-vous passe par ce que l’on appelle l’anamnèse. En sophrologie comme en médecine, c’est donner la parole au patient pour qu’il raconte pourquoi ou qu’est ce qui l’amène à consulter.

Après le premier rendez-vous, le sophrologue définit, explique, en général, les déroulés des séances pour atteindre tels résultats. Les séances s’espacent généralement entre une à deux semaines. Avant qu’on arrive concrètement à la première séance de sophrologie, certains sophrologues « réapprennent » à leur patient à respirer de façon abdominale.

Les séances de sophrologie s’ensuivent ensuite toujours de la même manière qu’elles soient pratiquées par un praticien caycédien ou non. Par la guidance de la voix du sophrologue, le patient écoute attentivement ce que le sophrologue lui demande de faire. C’est le début d’une relaxation afin de ramener le patient dans un état entre l’éveil et le sommeil, c’est l’état « sophroliminal » qui n’est en aucun cas un état sous hypnose.

Qu’est-ce qu’une téléconsultation ? – Comment transposer la prise en charge d’un patient, en sophrologie, par téléconsultation ? Est-ce tout aussi bénéfique qu’une séance de sophrologie avec le sophrologue, en son cabinet ? Nous vous expliquons tout à travers cet article.

Qu’est-ce que la téléconsultation ?

Le terme de téléconsultation est réservé au milieu médical. Un avenant à la convention médicale, en juin 2018 a défini les modalités de la téléconsultation allant des tarifs, des périmètres de la consultation, les modalités de prises en charges. Dans le milieu médical, elle est aussi appelée télémédecine. C’est un dispositif qui a été mis en place afin de favoriser « l’accès aux soins pour tous les assurés sur tout le territoire » assure Amelie, le site internet de la sécurité sociale.

Dupliquée dans le milieu de la médecine douce, la « téléconsultation » est de plus en plus pratiquée, comme dans le milieu de la sophrologie, de l’hypnose, de la naturopathie par exemple.

Elle constitue une voie nouvelle de consultation et optimise les prises en charges de personnes en difficultés de déplacement entre autres ou en cette période si particulière du confinement à cause du covid-19.

Dans le cas de ce type de consultation, dans un secteur qui n’est pas médical, on emploiera plutôt des termes comme « visioséance », « consultation en ligne », « visioconsultation », « sophro-consultation en ligne », « sophro-visio » …

Téléconsultation, télémédecine, visioconsultation…l’on aura compris qu’il s’agit d’une consultation entre un patient et son praticien ou thérapeute. Et à chacun d’employer sa bonne terminologie.

Comment se passe une séance de sophrologie en ligne ?

La sophrologie, reconnue comme médecine douce est une discipline accessible à tout le monde, peu importe les âges. L’une des premières raisons de consultation en sophrologie est fréquemment le besoin de savoir gérer son stress, de retrouver rapidement confiance, de retrouver le sommeil ou régler un problème d’addiction.

De la même manière qu’en consultation en cabinet, un rendez-vous est pris au préalable de la séance. Le jour de la consultation, à la différence de se rendre en cabinet ou de recevoir le sophrologue, le patient et le praticien sont connectés à leur webcam et c’est ainsi que commence la sophrologie en consultation en ligne.

Quelle différence entre une visioconsultation et une consultation en cabinet ?

Rappelons que les séances de sophrologie commencent toutes de la manière : suivant la posture dans laquelle votre sophrologue vous demandera de vous mettre, les yeux fermés vous vous laissez à l’écoute de la voix de votre patricien. Au même titre que lorsque vous êtes en cabinet, les yeux fermés jusqu’à la fin de la séance, vous ne voyez pas votre sophrologue. En visioconsultation, aussi, vous aurez principalement le son de sa voix pour vous guider dans vos séances.

La visoconsultation est-elle aussi bénéfique qu’une séance de sophrologie en cabinet ?

Le but de la sophrologie, contrairement à la psychologie est répondre à la question « comment aller mieux » et non pas à la question « pourquoi ça ne veut pas ». L’objectif à travers les séances est de donner des outils, des clés pour aller mieux. Les séances vues avec le sophrologue sont des exercices d’entrainement à faire au quotidien, chez soi, sur son lieu de travail, par exemple, afin de s’approprier la méthodologie jusqu’à la prochaine séance avec lui. Puisqu’en visioséance votre sophrologue conduira la même séance qu’en cabinet, la charge revient au patient de s’entrainer le plus régulièrement possible aux exercices recommandés par le sophrologue jusqu’à a prochaine séance.

Consultez nos guides sur la sophrologie